Coaching sportif

Est-il dangereux de m’entraîner si mes muscles sont douloureux ?

Voici une question que nous nous sommes tous déjà posée. La réponse dépend du degré ainsi que de la sévérité de la douleur musculaire. Généralement, après un effort physique intensif (ou lors d’une nouvelle activité), des courbatures peuvent apparaître dans un délai d’un à deux jours, parfois même après quelques heures. C’est à ce type de douleur que nous allons nous intéresser dans cet article.

Les courbatures aiguës entraînent de sérieux dysfonctionnement physique touchant parfois la coordination ainsi que plusieurs activités motrices. L’absorption des chocs et les déplacements sont eux aussi réduits menant parfois à un sentiment de handicap temporaire. Ces cas sont tout de même rares, surtout sur Fysiki.

Prudence est mère de sûreté

Selon l’importance de ces lésions, si vous vous entraînez, vous risquez les aggraver, d’endommager vos muscles d’avantage et donc d’augmenter le risque de blessure. Les courbatures étant des micro-déchirures, il est préférable d’attendre quelques jours le temps de laisser le corps de reposer et de se régénérer. Au moindre doute, demandez conseil à votre médecin.

Rappelez-vous que les muscles ne se développent pas au cours d’une séance d’entraînement, mais seulement pendant les périodes de repos et durant votre sommeil. Si vous ne laissez pas votre corps récupérer, vous ne verrez pas les bénéfices de vos séances d’entraînement.

Favoriser la récupération en s’entraînant

Dans la plupart des cas, vous pourrez faire disparaître ces douleurs en vous entraînant. On ne parle pas ici d’un entrainement de forcené, mais plutôt d’une séance légère. Après l’échauffement, vous remarquerez que les douleurs commencent déjà à s’estomper. Privilégiez les exercices modérés ou encore du cardio à faible intensité.

Sur Fysiki, vous pourrez ressentir quelques douleurs après votre première séance, c’est normal. Sauf cas exceptionnel, la séance suivante vous permettra de récupérer tout en vous entraînant.

S’entraîner oui, souffrir non !

N’oubliez pas, s’il est vrai que les douleurs et les raideurs apparaissent un ou deux jours après une activité physique, il n’est pas normal de souffrir pendant l’exercice. Votre entrainement ne doit pas vous provoquer des douleurs musculaires ou articulaires durant la séance. Si tel est le cas, vous n’exécutez pas correctement le mouvement ou alors vous forcez un peu trop. Restez toujours à l’écoute de votre corps. Repousser ses limites est important, mais le faire dans la douleur ne vous conduira que vers des blessures.

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

3 personnes ont posté un commentaire
charles

perso j’ai souvent de grosses courbatures en début de niveaux quand il faut faire le max :). Sinon de légères douleurs après les exercices mais qui disparaissent en moins de 24h.
J’essaye de boire beaucoup d’eau pendant et après l’entrainement

il y a 2 ans
Arnaud Clément

Boire est essentiel et primordial, un peu de sucre ne fait pas de mal non plus. En revanche, il est étonnant que tu ais des courbatures après les exercices. Es-tu sûr d’être bien positionné lors de tes entraînements? Pour que tes douleurs soient chroniques c’est, à mon avis, un problème de positions. Que tu ais des sensations dues à l’effort est normal, mais des douleurs non. Essaie de faire les exercices face à un miroir pour t’auto-corriger.

il y a 2 ans
charles

Merci Arnaud je me suis peu être mal exprimé. J ai pas de douleurs après mais bien le lendemain et ce sont bien des courbatures comme quand je reviens après d avoir couru après une longue pose :). Je te rassure après les exercices tout va bien !

il y a 2 ans
Ajouter un commentaire
Avatar
'