Coaching sportif

Evolution du potentiel athlétique avec l’âge

Le potentiel athlétique de tous les sportifs régresse inexorablement avec les années qui passent à partir d’un certain âge. Pourtant, cette régression n’est pas aussi importante qu’on pourrait le supposer. Un tableau de cette évolution a été publié après dépouillement de données matérielles par Helge Schroeter-Janssen en 1999.

Bien évidement, les sportifs sont exposés à de nombreux facteurs extérieurs au court de leur vie qui modifient sensiblement ces données, néanmoins, ce tableau permet d’avoir un aperçu réaliste des possibilités athlétiques liées à l’âge de chaque sportif.

De ce tableau il ressort qu’un homme est au sommet de ses possibilités physiques entre 29 et 31 ans, une femme entre 34 et 36 ans !

Age Facteur masculin Facteur féminin Age Facteur masculin Facteur féminin
16
0.960
0.903
50
0.924
0.939
17
0.966
0.913
51
0.916
0.930
18
0.971
0.922
52
0.908
0.921
19
0.975
0.931
53
0.899
0.912
20
0.979
0.940
54
0.890
0.902
21
0.983
0.947
55
0.881
0.891
22
0.987
0.955
56
0.871
0.880
23
0.990
0.961
57
0.860
0.868
24
0.992
0.968
58
0.850
0.856
25
0.995
0.973
59
0.839
0.843
26
0.996
0.978
60
0.827
0.830
27
0.998
0.983
61
0.816
0.816
28
0.999
0.987
62
0.803
0.802
29
1.000
0.990
63
0.791
0.787
30
1.000
0.993
64
0.778
0.772
31
1.000
0.996
65
0.764
0.756
32
0.999
0.998
66
0.751
0.739
33
0.999
0.999
67
0.737
0.722
34
0.997
1.000
68
0.722
0.704
35
0.996
1.000
69
0.707
0.686
36
0.994
1.000
70
0.692
0.667
37
0.991
0.999
71
0.676
0.648
38
0.988
0.997
72
0.660
0.628
39
0.985
0.996
73
0.643
0.608
40
0.981
0.993
74
0.627
0.587
41
0.977
0.990
75
0.609
0.566
42
0.973
0.987
76
0.592
0.544
43
0.968
0.982
77
0.574
0.521
44
0.963
0.978
78
0.555
0.498
45
0.958
0.973
79
0.536
0.475
46
0.952
0.967
80
0.517
0.451
47
0.945
0.961
81
0.497
0.426
48
0.939
0.954
82
0.477
0.401
49
0.931
0.947

On s’aperçoit également que la différence de potentiel athlétique entre un homme de 20ans et un autre de 50ans est de : 5,5%, autant dire pas grand chose. Attention toutefois, si dans le sport amateur 5,5% ne représente pas grand chose, lorsqu’il s’agît de haut niveau la différences est alors très importante.

Source http://www.awsoft.net/cyclo/calculs/potentiel.htm

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

10 personnes ont posté un commentaire
lucie

L’article est très intéressant, merci pour ces informations qui confirme que je suis sur la pente descendante :-(
Au passage, l’image de l’article m’a fait beaucoup rire !

il y a 6 ans
Pierre

Ca m’en bouche un coin (je me suis permi de partager sur mon wall facebook)

il y a 6 ans
Alice

ça fait plaisir il me reste encore quelques années avant d’être au top de ma forme !
en tout cas je suis impressionnée par les résultats de cette étude, les vieux n’ont plus d’excuses hihih

il y a 6 ans
Herve Kabla

Je reste perplexe devant de tels tableaux, qui ne veulent pas dire grand chose. Il est certain qu’une homme de 45 ans qui fait 3h de sport par jour a un potentiel plus élevé qu’un homme de 28 ans qui n’a pas couru depuis 15 ans. Des facteurs biologiques, sociologiques ou simplement anthropomophiques ont aussi une incidence sur l’évolution du potentiel. Bref, ce n’est pas de l’info.

il y a 6 ans
Julien

@Alice effectivement, cette excuse est (trop) souvent soutenue par nos aînés, et elle n’est pas aussi véridique qu’on peut le croire !

@Herve Kabla merci pour votre retour qui est tout aussi constructif que ce que vous dénoncez ;-)
Il est bien évident qu’un tel tableau propose une touche de subjectivité dans l’interprétation des résultats, néanmoins comme toute étude, l’important est d’en retirer quelque chose : la dégradation du potentiel athlétique n’est pas aussi catastrophique que beaucoup de monde ne le laisse entendre !
Cependant, nous serions ravis de pouvoir exposer une approche plus complète, si vous disposez de documentation qui pourraient étoffer nos dires, n’hésitez pas à les partager avec la communauté Fysiki :-)

il y a 6 ans
Philou

Bonjour Hervé Kabla,

Si si, c’est une info intérressante. Le tableau fait référence à l’évolution du potentiel individuel qui d’un dépend surtout de la bonne fée qui s’est penché sur le berceau.
Vous faites référence à l’entraînement qui ne fait que mettre en valeur ce potentiel.

Un sédentaire alcoolo tabaggo peut avoir un potentiel de champion et un champion devenir une loque avec un moteur de ferrari sous le capot. Ca ne change rien au fait que leur potentiel va murir avant de décliner.

Et c’est là qu’il est intérressant de voir quand et dans quelle proportion ça se passe, merci Julien.

Philippe

il y a 6 ans
Fred

L’article est intéressant, car il est vrai qu’on entend souvent des théories relativement fausses concernant la baisse rapide du potentiel avec l’âge ! Maintenant on peut justifier que Jeannie Longo gagne encore à plus de 50 ans !

il y a 6 ans
maya

Il y à des femmes qui ont plus de capacités que certains hommes quelques soit l’âge et des anciens qui ont plus de capacités que certains jeunes.
l’égalité ou l’inégalité dépend je crois des données que nous avons ou que l’on nous entré dans le cerveau. Je veux dire que les capacités de chacun sont fonction du vécu de chacun. Le corps et l’ésprit sont étroitement lié et donner des limites en inventant des tableaux de ce genre c’est limité les capacités des autres. Laissez faire la nature c’est le mieux. Mais, ceci dit c’est une trouvaille assez originale

il y a 5 ans
Robert Marchand nous montre qu’il n’y a pas d’âge pour faire du sport « Fysiki

[…] vous invite également à lire ou à relire l’article qui présentait l’évolution du potentiel athlétique avec l’âge […]

il y a 4 ans
Suis-je trop vieux pour faire du sport ? « Fysiki

[…] il serait intéressant de savoir quel sport et quelle activité pratiquer, car malheureusement les performances sportives diminuent avec l’âge. En clair, est-ce qu’on est trop vieux pour faire du […]

il y a 2 ans
Ajouter un commentaire
Avatar
'