Coaching sportif

Pourquoi remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui ?

Vous êtes éreinté aujourd’hui, n’est-ce pas ? Et votre canapé vous lance des appels très attirants. Votre séance de sport peut bien attendre. Après la journée que vous avez eu, vous vous êtes trouvé une très bonne excuse pour rester affalé dans votre salon. Cela peut nous arriver à tous de manquer de motivation : à vous, à moi et mêmes aux meilleurs d’entre nous. Malheureusement, se trouver des excuses devient rapidement une habitude, si l’on n’y prend pas garde.  Lisez la suite pour mieux combattre vos baisses de motivation et ne plus remettre à demain ce que vous pourriez faire aujourd’hui même.

Un objectif : mon meilleur allié

Se donner un objectif est une arme redoutable contre le laisser-aller ou le manque de motivation. Il vous permet de vous projeter au-delà de la période de mise à l’épreuve, quelle soit sportive ou autre, et devient un véritable moteur pour aller jusqu’au bout d’un effort.

Vous avez décidé de perdre 5kg avant l’été ? Imaginez vous dans votre nouveau bikini, les bourrelets dépassant de partout. Ceci est à coup sur une image très motivante.

Vous souhaitez participer à l’Iron Man ?  Considérez votre niveau physique actuel et imaginez ne pas réussir à finir la course. La frustration et la déception sont des émotions qui vous  pousseront à vous entrainer comme il se doit.

Problème : les objectifs que nous nous donnons restent souvent trop vagues. Des résultats trop lents ou loin de satisfaire nos attentes ont tendance à nous décourager bien vite.

La solution : Laissez vous tenter par la méthode S.M.A.R.T.

Devenez S.M.A.R.T

S.M.A.R.T est une méthode intelligente qui a pour but de vous faire atteindre vos objectifs. Nous prendrons pour cet article l’exemple de l’objectif perte de poids, qui reste une envie universellement partagée. L’acronyme S.M.A.R.T est une formule miracle qui se décompose ainsi :

S comme Spécifique

Vous désirez donc perdre du poids, mais combien de kilos ? En combien de temps ? Quand voulez-vous commencer ?  Se donner un objectif signifie être le plus précis possible tant dans la dénomination, que dans la durée de l’objectif et dans sa quantification.

M comme mesurable

Maintenant que vous avez un objectif spécifique, les actions pour l’atteindre vont commencer à se mettre plus ou moins en place. Pour en connaître l’état d’avancement, il vous faut être capable de le mesurer, parce que cela comporte deux avantages : d’une part, vous saurez rapidement si ce que vous avez entrepris, fonctionne ou non. Vous pourrez de cette façon ajuster votre programme ou votre plan d’attaque des calories. D’autre part, vous garderez votre motivation intacte en ayant des résultats concrets. Votre moral et votre confiance seront boostés.

A comme accessible

Si au lieu de vouloir perdre 5kg en deux semaines, vous décidiez de n’en perdre que 2 ? Certes, c’est commencer petit, mais un objectif plus modeste évite le découragement et ne vous place pas en position d’échec. Procédez par étapes en commençant avec de petits objectifs pour mieux les atteindre et faire grandir leur finalité au fur et à mesure de vos réussites. Une fois de plus, c’est le meilleur moyen de rester motivé.

R comme réaliste

Exit les « Je vais courir au moins deux heures tous les jours », « Je ne mangerai plus de pâtisseries pendant trois mois », « J’arrête les sorties au restaurant », qui sont de mauvaises résolutions, parce qu’elles sont trop extrêmes et n’apportent que de la frustration. Pensez-vous réellement pouvoir tenir la distance en changeant du jour au lendemain vos habitudes de manière aussi radicale ?

Plutôt que de courir tous les jours, optez pour une session course deux fois par semaine, avec une durée qui convient à votre niveau. Gardez vous une ou deux journées durant lesquelles vous pouvez vous permettre de vous faire plaisir, et pourquoi pas d’aller au restaurant ?

T comme temps

En vous fixant une date butoir, vous resterez concentré sur votre objectif et, au fond, aucun but ne peut être atteint si l’on ne se fixe pas un délai pour le réaliser. Cerclez une date dans votre calendrier, et dites vous : « Je réussirai à le faire pour cette date-là. »

En adoptant la S.M.A.R.T attitude vous atteindrez plus facilement vos objectifs sportifs. Les résultats seront peut-être limités, mais votre motivation restera au beau fixe. D’ailleurs, personne n’apprend à courir sans apprendre à marcher.

Êtes-vous séduit par la S.M.A.R.T attitude ?

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

4 personnes ont posté un commentaire
Rhumtrooper

Aaaaah procrastination quand tu nous tiens –‘

il y a 2 ans
jerome ben

Très intéressant comme article , je vais travailler sur mes objectif !!

il y a 2 ans
**Sylvain** **

Belle leçon ! A méditer … oui mais pas trop longtemps ;)

il y a 2 ans
Luisfrance

Cette méthode fonctionne. La clef est souvent le réalisme de l’objectif. En ce domaine, la politique des « petits pas » est un plus. Ça permet de remporter de petites victoires, ce qui aide à parcourir le chemin vers l’objectif ultime par la gratification.

Un bon truc pour éviter la procrastination est de tout mettre en place de sorte que l’on ne puisse éviter d’y passer: par exemple, je fais une séance de musculation tous les matins, quelle que soit mon humeur ou mon envie. Je ne suis pas un surhomme, ce matin par exemple, je serais bien reste au lit, MAIS, la veille au soir, j’ai tout préparé, des gants au banc en passant par les haltères et la tenue au pied du lit. Je me lève et je suis obligé de buter dans les frusques ou le matos! Du coup, je m’y mets.

Un dossier merdique à traiter demain? Posé ouvert sur le bureau, le téléphone à côté… Je ne peux faire autrement…. Que de buter dedans. Idéalement, il faut que la décision soit prise en moins de 20 secondes, sinon on repousse. Quand tout est prêt, on est largement dedans.

il y a 2 ans
Ajouter un commentaire
Avatar
'