Coaching sportif

Ne passez pas à coté de ces techniques pour suivre votre progression

Lorsque l’on pratique une activité sportive on a besoin de se dépasser, de se dépenser et de progresser. La progression est un élément clé pour garder sa motivation au top. Toutefois, nous manquons bien souvent d’objectivité quant aux progrès que l’on fait. Suis-je en meilleure forme ?  Ma musculature s’est elle développée ? Ai-je perdu ces poignées d’amour ? Le miroir ou l’appréciation personnelle reste très subjectif. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de vous intéresser aux indicateurs clés qui vous permettrons de très clairement mesurer votre progression.

Vos photos

Je vous le disais en préambule de cet article, le miroir est traitre, surtout si vous passez souvent devant. Il vous sera presque impossible de constater le changement. C’est pourquoi je vous invite à vous prendre en photo une fois par mois. Prenez-vous toujours dans la même position et à la même distance de l’appareil photo. Vous pourrez alors objectivement comparer votre corps avant et après.

Votre poids

La balance est certainement l’objet qui fait le plus peur aux femmes, et aux hommes aussi, il faut bien l’admettre. Pesez-vous une fois par semaine à jeun et après être passé aux toilettes. Ne devenez pas esclave de votre balance, une pesée par semaine est bien suffisante pour suivre votre progression.
Attardez-vous plutôt sur le point suivant qui est nettement plus important et représentatif de votre évolution : vos mensurations.

Vos mensurations

Lorsque l’on se lance dans la musculation ou dans un régime quelconque qui a pour but de changer son apparence, il est courant de prendre ses mensurations. Avec le poids, c’est l’indicateur le plus important de votre progression, je vous conseille :

  • Cou : décontracté ; mesurez en dessous la pomme d’Adam au plus petit endroit.
  • Épaules : décontracté, les bras se trouvent le longs du corps; mesurer bien à l’horizontale juste en-dessous des clavicules.
  • Poitrine : décontracté, respiration maintenue en position de repos (ne pas bomber le torse) ; mesurez au niveau des tétons.
  • Tour de taille : décontracté, ne pas rentrer le ventre ni le sortir ; mesurez au plus étroit, près du nombril.
  • Avant-bras : contracté, tendu le long du corps, poignet dans l’alignement de l’avant-bras; mesurez au plus gros.
  • Cuisse : décontracté, position debout, mesurez au plus gros se situant sous la fesse.
  • Mollet : décontracté, position debout en s’appuyant sur le talon, tendre la jambe; mesurez au plus gros.
  • Biceps : bras contracté, levé parallèle au sol dans le même axe que les épaules, avant-bras et poignets repliés ; mesurez au plus gros.
  • Poignet : décontracté, main ouverte ; mesurez au plus petit, entre la main et la petite protubérance osseuse de l’avant-bras.

Votre endurance musculaire

L’endurance musculaire est la faculté permettant de maintenir dans la durée une contraction musculaire. Qualité essentielle dans la vie de tous les jours, elle améliore et renforce votre posture, vous permet de soulever une charge, monter une côte à bicyclette… Elle se mesure très simplement en faisant par exemple le maximum de flexions d’une seule traite, sans s’arrêter. Au fil des semaines d’entraînement ce nombre augmente.

Simplifiez-vous la vie avec Fysiki

Fysiki propose une méthode d’entrainement qui vise à faire évoluer tous vos indicateurs clés mais aussi une solution pour suivre en détail votre progression.

Quel est pour vous l’indicateur le plus important ? Partagez votre opinion en commentaire.

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

6 personnes ont posté un commentaire
Damien Chavarria

J’aurai tendance à dire que le poids est vraiment secondaire par rapport aux mensurations (sauf en cas d’obésité ou le poids à perdre est important) car on peut rester au même poids pendant des mois et pourtant voir sa silhouette transformée (perte de graisse + gain de muscle) et c’est ça qui compte.

il y a 4 ans
Stéphane ROBERT

Tout à fait d’accord avec toi Damien !

il y a 4 ans
il y a 4 ans
Julien

@Damien le plus important c’est de trouver l’indicateur qui va permettre de suivre sa progression, et qui sera gage de motivation : dans la grande majorité des cas le poids est le simple et le plus pertinent.

il y a 4 ans
Jean-Michel GUERLACH

Salut.
L’endurance musculaire pour moi et la photo
Pour la photo j’aurais du commencer lors de mon inscription sur le site :)

il y a 4 ans
Yoan Wortmann

Salut,
pour le momment la photo et le poids mais seulement le poids quand je passe devant la balance ^^.

il y a 4 ans
Ajouter un commentaire
Avatar
'