Coaching sportif

Comment trouver l’équilibre entre la vie pro et la vie perso

Une vie équilibrée est souvent synonyme d’une bonne santé mentale. Mais il arrive que le travail prenne le dessus sur notre vie personnelle menant au stress, à la nervosité et, pire encore, à la dépression.

Avec une vie personnelle riche, vous décompressez et refaites le plein d’énergie pour la semaine. Parmi les activités les plus prisées des Français on retrouve les sorties, les voyages et, évidemment, le sport.

Le déséquilibre entre loisir et travail peut être lié à de nombreux facteurs, voyons les plus courants et les solutions associées.

Je travail beaucoup et manque d’organisation

Une planification hasardeuse de son travail, un manque d’efficience dans nos missions quotidienne et voilà que vous vous retrouvez à ramener du travail à la maison le soir.

D’ailleurs, certains cadres préfèrent explicitement rester tard afin de montrer qu’ils sont bien au service de l’entreprise. Mais ce qu’ils oublient, c’est que cela montre au contraire une mauvaise gestion du temps de travail. Comme dans le sport, dans la plupart des cas, ce n’est pas la quantité qui compte, mais bien la qualité.

Solution : pour bien gérer votre temps et donc rentrer chez vous plus tôt, apprenez à travailler en équipe, à déléguer. Fixez vous des objectifs à court terme et faites tout pour vous y tenir.

Définissez ce qui « consomme » votre temps : les pauses cafés, les discussions dans les couloirs, les conversations téléphoniques, les réunions interminables ou encore les déjeuner trop long.

Après avoir mis le doigt sur ce qui vous empêche d’être efficace, trouver un moyen intelligent de le neutraliser. A la place de prendre des pauses café toutes les heures, offrez-vous une « pause-récompense » après chaque étape de travail réalisée.

Je suis dopé au travail (je suis un « workaholic »)

Les workaholics ou les bourreaux du travail n’arrivent pas à trouver une autre raison de vivre que le travail. Pour eux, la réussite passe assurément par la voie professionnelle et tous les moyens sont bons pour y parvenir.  Ces « carriéristes »  voient autour d’eux leurs vies sociales se briser, ce qui entraine de facto des troubles psychiques qui affectent forcément le rendement du travail.

Solution : il faut être en mesure de comprendre que l’ascension sociale et professionnelle passent aussi par une vie personnelle équilibrée. Comme le disait Charles de Gaulle : « la vie n’est pas le travail : travailler sans cesse rend fou ».

Obligez vous à trouver du temps pour vos loisirs. Pour cela, donnez autant d’importance dans votre agenda au sport, au rendez-vous privée, à la lecture, aux promenades qu’à vos réunions et rendez-vous professionnels. Vous ne vivrez que mieux votre vie pro.

J’ai peur de l’échec

Cette phobie mène automatiquement au stress. Les personnes stressées au travail n’arrivent plus à faire confiance. Leur vision du monde est altérée et perturbée par leur angoisse. Cette peur peut conduire à appeler ses collaborateurs à des heures tardives, envoyer des emails nocturnes, préparer pour la énième fois ses « powerpoint » et devenir agressif et susceptible à la moindre remarque. Les répercussions sur la santé sont graves : troubles du sommeil, anxiété et stress.

Solution : Pour se vider la tête ou se défouler, le sport est l’ultime traitement contre le stress. Pour cela, il faut installer dans sa vie de nouvelles habitudes, prendre le temps de se relaxer, et également programmer 3 fois par semaine 30 minutes de sport.

Les entrainements peuvent varier selon vos motivations car il faut choisir un sport qui vous donne envie de lâcher votre travail pour vous y donner à fond : renforcement musculaire, cardio training,  sport de combat, natation,vous avez là l’embarra du choix.

Analogie entre travail et sport

Vous l’avez remarqué à la lecture de cet article, l’analogie entre le travail et le sport est très proche. Pour cause, nous pensons qu’en adoptant un esprit sportif en toutes circonstances (respect de votre corps, de votre esprit et de votre entourage), il devient plus aisé de trouver l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle. C’est en tout cas un leitmotiv essentiel à la vie de toute l’équipe Fysiki.

Et vous, comment gérer vous le lien entre votre vie perso/pro ?

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

2 personnes ont posté un commentaire
☆ SYLVAIN ☆

Article très juste.
Le sport est indispensable en ce qui me concerne; mon garde fou, mon éxutoire…
Depuis presque deux ans maintenant et le changement a été significatif, je me sens mieux et moins stressé tous les jours….

il y a 2 ans
Alain – 6e grade

Yooo Memmm, suis top d’accord avec toiiiii :D
Juste un truc, le sport vers minuit, ca aide in fine pas au sommeil :D

il y a 2 ans
Ajouter un commentaire
Avatar
'